Haut-de-page-vignette-mobile1

RENONCEMENT / FIN DE BAIL

Le locataire peut mettre fin au bail à tout moment, moyennant un préavis de 3 mois notifié par lettre recommandée à la poste et prenant cours le premier jour du mois qui suit celui au cours duquel le congé est donné.

Ce délai peut être modifié d’un commun accord après notification du préavis (AGW 19/12/2008, article 13).

Le bail est résolu d’office en cas de décès du locataire.

§1er. La société peut donner le renoncement au présent bail à tout moment, moyennant un congé de trois mois notifié par lettre recommandée, dans les cas suivants :

lorsque le locataire fournit des déclarations inexactes ou incomplètes relatives à la composition de ménage ou aux renseignements nécessaires au calcul du loyer ;

lorsque le ménage occupant ne respecte pas les dispositions du contrat de bail ou du règlement d’ordre intérieur ;

lorsqu’il y a résiliation de la convention de services conclue par le locataire avec l’association gérant la cellule d’aide à la vie journalière dans le cas d’un logement intégré dans une cellule A.V.J (aide à la vie journalière).

§2. Au 1er janvier qui suit l’expiration d’un triennat ou à l’expiration de la période pour laquelle il a été conclu, la société peut mettre fin au bail, moyennant un congé de six mois, notifié par lettre recommandée, dans les cas suivants :

lorsque le locataire détient un logement en pleine propriété ou en usufruit, sauf s’il s’agit d’un logement non améliorable, inhabitable ou inadapté.

lorsque que le logement comporte au moins 4 chambres et n’est plus proportionné, à l’exception des ménages dont un membre a plus de 70 ans ou est handicapé et des cas visés à l’article 1er, 15° alinéa 3 de l’AGW du 6 sept 2007 organisant la location des logements gérés par la Société Wallonne ou par les Sociétés de Logement de Service Public.

lorsque le logement spécialement conçu pour des personnes âgées de plus de 65 ans ou pour des étudiants, ou adapté pour des personnes handicapées, a été loué à une personne n’appartenant pas à ces catégories et dont aucun membre du ménage ne relève de ces catégories, et qu’une personne répondant à la spécificité du logement, a introduit sa candidature auprès de la société, remplit toutes les conditions pour obtenir le logement et qu’aucun autre logement adapté à cette personne ou conçu spécifiquement pour ces personnes ne soit vacant.

§3. A l’expiration de la période pour laquelle il a été conclu, la société met fin au présent bail, à tout moment, moyennant un congé notifié par lettre recommandée au moins six mois avant l’échéance, lorsque les conditions de revenus du locataire ne respectent plus l’article 3§2 de l’arrêté du Gouvernement Wallon du 6 septembre 2007 organisant la location des logements gérés par la Société Wallonne ou par les Sociétés de Logement de Service Public,

§4. La société doit entendre le locataire, si celui-ci le souhaite.

Le congé donné conformément aux §§1er, 2 et 3 est motivé et prend cours le premier jour du mois qui suit celui au cours duquel le congé est donné.

§5. Le locataire peut quitter le logement plus tôt, à condition de notifier à la société, par courrier recommandé, un contre-préavis d’une durée d’un mois prenant cours le premier jour du mois qui suit celui au cours duquel il a été envoyé.

§1er. La société peut donner le renon au présent bail à tout moment, moyennant un congé de trois mois notifié par lettre recommandée, dans les cas suivants :

lorsque le locataire fournit des déclarations inexactes ou incomplètes relatives à la composition de ménage ou aux renseignements nécessaires au calcul du loyer ;

lorsque le ménage occupant ne respecte pas les dispositions du contrat de bail ou du règlement d’ordre intérieur ;

Lorsqu’il y a résiliation de la convention de services conclue par le locataire avec l’association gérant la cellule d’aide à la vie journalière dans le cas d’un logement intégré dans une cellule A.V.J (aide à la vie journalière).

§2. Au 1er janvier qui suit l’expiration d’un triennat ou à l’expiration de la période pour laquelle il a été conclu, la société peut mettre fin au bail, moyennant un congé de six mois, notifié par lettre recommandée, dans les cas suivants :

lorsque le locataire détient un logement en pleine propriété ou en usufruit, sauf s’il s’agit d’un logement non améliorable, inhabitable ou inadapté.

lorsque que le logement comporte au moins 4 chambres et n’est plus proportionné, à l’exception des ménages dont un membre a plus de 70 ans ou est handicapé et des cas visés à l’article 1er, 15° alinéa 3 de l’AGW du 6 sept 2007 organisant la location des logements gérés par la Société Wallonne ou par les Sociétés de Logement de Service Public.

lorsque le logement spécialement conçu pour des personnes âgées de plus de 65 ans ou pour des étudiants, ou adapté pour des personnes handicapées, a été loué à une personne n’appartenant pas à ces catégories et dont aucun membre du ménage ne relève de ces catégories, et qu’une personne répondant à la spécificité du logement, a introduit sa candidature auprès de la société, remplit toutes les conditions pour obtenir le logement et qu’aucun autre logement adapté à cette personne ou conçu spécifiquement pour ces personnes ne soit vacant.

§3. A l’expiration de la période pour laquelle il a été conclu, la société met fin au présent bail, à tout moment, moyennant un congé notifié par lettre recommandée au moins six mois avant l’échéance, lorsque les conditions de revenus du locataire ne respectent plus l’article 3§2 de l’arrêté du Gouvernement Wallon du 6 septembre 2007 organisant la location des logements gérés par la Société Wallonne ou par les Sociétés de Logement de Service Public,

§4. La société doit entendre le locataire, si celui-ci le souhaite.

Le congé donné conformément aux §§1er, 2 et 3 est motivé et prend cours le premier jour du mois qui suit celui au cours duquel le congé est donné.

§5. Le locataire peut quitter le logement plus tôt, à condition de notifier à la société, par courrier recommandé, un contre-préavis d’une durée d’un mois prenant cours le premier jour du mois qui suit celui au cours duquel il a été envoyé.

Vous désirez résilier votre contrat de bail, comment faire ?
En tant que locataire, vous pouvez mettre fin à votre bail en respectant les conditions suivantes :

Un préavis de trois mois notifié par l’envoi d’une lettre recommandée signée par tous les signataires du bail. Le préavis prend cours le 1er jour du mois suivant l’envoi du recommandé (il peut être éventuellement réduit avec notre accord).

Vous recevrez ensuite un accusé de réception de votre renoncement, qui confirmera que nous avons pris connaissance de votre départ du logement. Dans ce courrier, il sera noté le délai de préavis et la date à laquelle le logement doit être entièrement vidé, afin de procéder à l’état des lieux de sortie. C’est à vous de nous contacter afin de prendre rendez-vous pour cet état des lieux, et ce dernier doit être réalisé au plus tard le dernier jour ouvrable du dernier mois du préavis avant 12h.

Au verso de ce courrier, vous trouverez une liste non exhaustive, sur les coûts à charge du locataire imputés après l’état des lieux (voir ci-dessous). Il est donc dans votre intérêt de veiller à vérifier chaque point afin d’avoir le minimum de frais de remise en état par notre régie.

Enfin, au moment de l’état des lieux définitif de départ, votre logement doit être complètement vide de la cave au grenier ainsi que le garage et/ou jardin.

L’état des lieux sera signé par vous et notre représentant et il servira à déterminer le montant éventuel des dégâts locatifs que vous devrez payer. Aussi, un relevé des compteurs (eau, gaz et électricité) est effectué et toutes les clefs doivent nous être restituées.

Il est évident que le loyer doit être honoré jusqu’à la fin du préavis, et que vous ne pouvez pas en déduire la garantie locative. Cette dernière ne sert uniquement en cas de dégâts locatifs.

Aussi, nous vous invitons à prendre les dispositions nécessaires afin de permettre la visite et l’accès à votre logement au futur locataire.

La garantie locative à votre sortie du logement
Après toutes les démarches de fin de bail et l’état des lieux de sortie, nous envoyons à la Société Wallonne du Logement la demande de libération de votre garantie locative.

Il faut compter 4 mois avant qu’elle ne vous soit reversée sur votre compte bancaire, sous déduction des sommes restantes éventuellement dues.

télécharger

©slhe2024